fbpx
Sélectionner une page

PARIS SPORTIFS : UNE TECHNIQUE FIABLE À 90%

Découvrez UNE technique qui m’a fait gagner
plus de 1000€ en 2 ans.

Explication de ma technique fiable aux paris sportifs

Même s’il n’existe aucune méthode fiable à 100%, cette technique permet quand même de limiter un maximum de risque. Cette technique m’a fait réaliser plus de 500€ de bénéfices en 2018 pour seulement 700€ de mise. Elle consiste à réapartir une mise sur différents vainqueurs potentiels. C’est une méthode plus intéressante que de prendre un pari sans possibilité de se rembourser. Ici même si tout ne se déroule pas comme prévu vous pouvez faire une bénéfice en vous sécurisant sur l’adversaire.

Méthode 1 : Vous privilégiez un favoris.

Cette technique de paris sportifs consiste à placer une mise importante sur le favoris de votre choix et répartir sur les outsiders potentiels pour être rembourser si il y a une surprise.

Prenons exemple avec l’Europa League :

Je suis persuadé que Chelsea va remporter le trophée. Je veux miser 200€ sur le vainqueur de la compétition. Dans ce cas je mets :

MÉTHODE 1 MISE COTE GAIN POTENTIEL GAIN
Chelsea 160,00 € 2,75 280,00 € 240,00 €
Naples 40,00 € 5 160,00 € 0,00 €
TOTAL 200,00 €

Je gagne donc 240€ nets si Chelsea gagne et je ne perds rien si Naples gagne la C3.

Je peux également répartir les mises sur Arsenal et Naples pour être remboursé en cas de victoire de l’une de ces deux équipes, et mettre un peu moins sur Chelsea tout en m’assurant un gain net.

C’est une technique simple mais qui a ces limites. En effet, l’idéal pour vous est que le favoris gagne mais si ce n’est pas le cas vous êtes pratiquement sûr de ne rien gagner. C’est une technique à adopter quand vous estimez que le favoris encore plus favoris que ce que pensent les bookmakers. Dans ce cas c’est ce qu’on appelle une value et il vaut mieux privilégier cette technique. Dans le cas contraire, je privilégie plutôt la méthode 2.
Méthode 2 : Vous répartissez sur plusieurs favoris.

C’est de loin ma technique favorite de paris sportifs puisque hors surprise vous êtes sûr d’être bénéficiaire. En effet si vous estimez qu’il est peu probable qu’une équipe autre que les quelques unes que vous avez sélectionnées remporte la compétition vous devez utiliser cette technique. Vous devez répartir votre argent sur plusieurs adversaires de sorte à faire un bénéfice identique quoi qu’il arrive. Ainsi vous calculez mathématiquement les mises à répartir et si votre calcul est bien fait vous gagnerez la même somme.

Prenons exemple avec l’Europa League :

Je suis persuadé que Chelsea, Naples ou Arsenal va remporter le trophée. Je veux miser 200€ sur le vainqueur de la compétition. Dans ce cas je mets :

MÉTHODE 2 MISE COTE GAIN POTENTIEL GAIN
Chelsea 95,00 € 2,75 166,25 € 61,25 €
Naples 52,50 € 5 210,00 € 62,50 €
Arsenal 52,50 € 5 210,00 € 62,50 €
TOTAL 200,00 €

Je gagne donc 62€ nets si Chelsea, Naples ou Arsenal gagne !! Ce qui revient pour 200€ de mise répartie à un ROI (retour sur investissement) de 31%. C’est énorme pour le peu de risque pris.

Si jamais une surprise se glisse en finale, vous pouvez utiliser le bénéfice qui vous vous apprêtez à faire pour vous rembourser sur l’équipe surprise.
J’ai également fait les calculs dans l’hypothèse où Naples, Chelsea, Arsenal, Valence ou Frankfürt gagnerait. Il faut répartir :

MÉTHODE 2 MISE COTE GAIN POTENTIEL GAIN
Chelsea 84,50 € 2,75 147,88 € 32,38 €
Naples 46,00 € 5 184,00 € 30,00 €
Frankfurt 21,00 € 11 210,00 € 31,00 €
Valence 25,50 € 9 204,00 € 29,50 €
Arsenal 23,00 € 10 207,00 € 30,00 €
TOTAL 200,00 €

 

Celà revient à un ROI de 15% ce qui reste considérable vu le peu de chance qu’une autre de ces équipes gagne la compétition. C’est donc une super méthode pour un investisseur qui souhaiterait mettre une très grosse mise. Le ROI est largement supérieur à n’importe quel investissement financier.

Pour conclure, les deux techniques sont utilisables même si la deuxième méthode me paraît plus intelligente que la première. En effet, vous ne miser pas tout vos pions sur une seule équipe et vous savez que vous gagnez la même somme que ce soit l’équipe A ou l’équipe B. C’est donc moins stressant et surtout moins frustrant que la première technique qui concentre toute l’attention sur une seule équipe. Or on sait que le football est truffé d’impondérable, il donc préférable d’utiliser la méthode N°2.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *